Top 5 des meilleures poutines de Montréal

 

La poutine à Montréal et au Québec en général est une institution. Chaque Québécois vous invitera à goûter la « meilleure poutine du monde« , ou plus précisément celle à côté de chez lui…

A Montréal il y a une quantité impressionnante de restaurants qui servent des poutines : depuis les McDonald’s et autres A&W, aux restaurants chics comme le Pied de Cochon.

Il faut noter que globalement au Québec la poutine est le snack le plus abordable à n’importe quelle heure du jour et de la nuit.

poutine régulière

Une poutine, c’est quoi ?

 

La poutine est composée de trois ingrédients de base :

  • des frites

  • du fromage en grains

  • de la sauce brune traditionnellement

Personnellement, j’ai essayé de faire la sauce, c’est pas facile et ça ne « goute pas pareil » comme on dit ici.

 Mais qui l’a inventée ? 

Sur ce point, personne n’est trop sûr, plusieurs histoires s’opposent :

Le restaurant Le Lutin qui rit à Warwick, dans la municipalité d’Arthabaska l’aurait inventée en 1957, pour un client nommé Eddy Lainesse qui aurait demandé au propriétaire Fernand Lachance, de mélanger le casseau de fromage avec celui des frites.

Le Roy Jucep, restaurant de Drummondville a enregistré une marque de commerce qui dit qu’il est l’inventeur de la poutine. Jean-Paul Roy, propriétaire de ce restaurant en 1964, est le premier à avoir servi la poutine comme on la connaît aujourd’hui c’est-à-dire « patates frites, fromage et sauce ».

En tout cas la poutine actuelle a vu le jour dans les années 50 au Québec, et ça, tout le monde est d’accord dessus !

Du fromage en grains ?

Le fromage en grain est en fait du cheddar frais du matin. Il est non pressé et non salé. Il est facile de savoir s’il est frais car il fait alors « skouik skouik » sous la dent.

fromage en grains

Une anecdote intéressante est qu’il ne se vend que le jour même. Le surplus est récupéré le soir dans tous les magasins de la province pour le recycler. Par exemple Kraft l’utilise pour faire du Cheese Wizz.

cheese wizz

La sauce brune, qu’est ce que c’est ?

La sauce brune est composée d’un fond de viande, d’huile végétale, de farine, de bouillon de poulet, d’eau, de sel, et de poivre. Principalement, mais un grand nombre d’autres ingrédients entrent dans sa conception comme de la cannelle ou de la sauce worcestershire. On pourrait croire que c’est simple vu le rendu, mais j’ai essayé, je confirme que c’est compliqué !

Et le top alors ?

 

5 – La Belle Province

Comme on dit ici, elle est écœurante ! C’est une des poutines les moins chères de la ville. En tout cas on est pas déçu à La Belle Province, on en a pour son argent.

 

4 – Poutine Ville

Tous types de poutines sont disponibles à Poutine Ville, vous pouvez même composer votre propre plat en piochant dans une quantité impressionnante d’ingrédients.

A ne pas rater : la crise cardiaque : LA PLUS GROSSE POUTINE À MONTRÉAL : 5 livres de frites, poulet, bacon, saucisses fumée, viande hachée, jambon, oignons, poivrons, tomates, champignons, fromages mozzarelle et grain frais avec sauce maison.

 

3 – La banquise

LA référence poutinesque de Montréal. A toute heure du jour et de la nuit vous pouvez venir déguster ici une poutine. Chacun y trouvera pour son goût : classique, au guacamole, aux boulettes de viande, il y a de tout à la Banquise !

 

2 – Au Pied de Cochon

Une poutine au fois gras ? C’est ici que vous la trouverez. Le délai de réservation dans leur cabane à sucre est impressionnante mais vous pouvez vous rabattre sur le camion, tout aussi délicieux !

 

1 – Chez Brutus

bol en bacon brutus

Une poutine, du bacon, assez classique me direz vous. Et bien chez Brutus, le chef vous tresse une assiette avec les tranches de bacon tout juste grillées pour contenir une poutine d’une taille considérable. Arrosez le tout de sauce au jagermeister et voici le plat que vous pourrez déguster ici. En plus d’être inédit c’est super bon. Allez y !

 

Et vous quelle est votre poutine favorite ?

4 commentaires sur “Top 5 des meilleures poutines de Montréal

  1. C’est drôle, j’avais tellement entendu parler de la poutine au bacon de chez Brutus et quand je suis retounée chez moi, j’ai été …et goûté à plusieurs choses , sauf la fameuse poutine. Mon inconscient a peur d’être déçu je pense ^^
    Sinon, bien d’accord, la poutine au foie gras d’Au Pied de Cochon est toute une expérience (même si on aimerait avoir plus de 4 pauvres frites pour le prix :D) et Poutineville a été quelques fois mon spot de fin de soirée bien mérité!

    • François

      C’est sur qu’au pied de cochon la quantité c’est pas ça pour la poutine. Il faut te laisser tenter par celle de Brutus, elle vaut le coup 😉

  2. En lisant cet article, je me suis surtout dis qu’il y avait trop de bonnes raisons d’aller à Montréal. La « poutine » est une des raisons et gourmand comme je suis, je pourrais la mettre dans mon top 10 des raisons de partir visiter Montréal.

    • François

      Tu as bien raison. Et puis c’est une fierté pour les québécois aussi ! :)

Répondre à Leslie@VoyagePerou Annuler la réponse.

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec une *

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vider le formulaireEnvoyer